Unpc, le congrès de décembre attendu

On n’attendait rien, sinon pas grand-chose du « congrès-forcing » de Muanda. Avant Kasonga Tshilunde à la tête de la corporation des journalistes, nous avions connu Kabeya Pindi Pasi. Il était destitué voire radié de la profession. Il était accusé de mégestion par les mêmes organes qui, pour les mêmes faits, ont destitué et radié Kasonga Tshilunde. Curieusement, ce dernier a refusé de se soumettre au jugement des pairs. Certains membres de la corporation le soutiennent pour cause que sa radiation n’aurait pas eu lieu pour des raisons professionnelles. Une façon de nous dire que les griefs pour la radiation dans la profession changent selon qu’il s’agit de Kabeya ou de Kasonga. A ce jour, sauf cécité, Kasonga Tshilunde fait pire que n’avait fait aucun autre président de l’Unpc. Il est à la fois : président, vice-président, secrétaire général, … Il était, avant sa réélection,  toute l’Unpc incarnée. Dans cette configuration, Tshilunde ne pouvait pas s’imaginer laisser un jour, l’Unpc à quelqu’un d’autre avant le retour de Jésus-Christ. Il ne reste aux autres membres de la corporation que de faire allégeance à l’Ayatollah de l’avenue de la presse. On l’avait entendu dire qu’entre autre preuve de sa légitimité, c’est l’occupation du siège actuel de l’Unpc. J’y suis, je suis légitime. Comme il prétend être entouré de ce qu’il y a de meilleurs de la crème journalistique du pays,  ceux qui font que la presse existe dans ce pays – pourquoi pas ceux qui ont inventé la presse dans ce pays – les autres n’auraient pas d’autre  choix que de faire des génuflexions.  Il ne reste à tous ceux qui se respectent, qu’un dernier sursaut d’orgueil s’impose. Au nom de la Constitution, rien n’interdit aux journalistes qui ne se reconnaissent pas au diktat de Tshilunde de s’organiser autrement.  Il reste que la promesse du congrès de rectification ait réellement lieu au Centre catholique Nganda.

SG  

About Diana Gikupa

Check Also

Il plaît sur le processus électoral de la Rdc

Qui l’eut cru ? C’est l’étonnement général. Jamais processus électoral n’avait mis les Congolais d’accord dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *