Préparer les élections ou le social ?

En Rdc, on se pose parfois, si pas toujours, des questions sans objet. L’une des questions qu’on entend aujourd’hui, c’est de savoir si c’est le moment de se préparer aux élections ou de travailler pour le social de la population. Qui se prépare aux élections et qui travaille pour le social de la population ? Cette question est revenue sur toutes les lèvres lorsque l’Udps a lancé son atelier afin de préparer 2023. Comme ce parti politique participe au gouvernement en plus d’avoir remporté l’élection présidentielle, il ne devrait pas, estime-t-on, parler d’élections avant d’avoir rempli les  promesses faites en 2018. Erreur ! Une erreur souvent commise par l’Udps lui-même en se mêlant dans ce qui concerne les institutions, mieux en se confondant aux institutions de la République. Il est temps, moyennant une culture politique, que l’on sache faire la différence entre le parti politique, fait privé et les institutions auxquelles participent certains choisis du parti politique. Dès le lendemain de la proclamation des élections, un parti politique qui se veut sérieux, doit commencer à préparer les prochaines élections. Car, il n’a nullement besoin d’attendre ou d’avoir les yeux rivés sur les actions du gouvernement, du parlement ou d’autres institutions du pays. Car, le fait pour le parti politique de préparer les élections, n’empêche en rien les institutions de faire leur travail. Souvent, faute de moyens humains, financiers, matériels, certains partis politiques érigent leurs manquements en règles générales. Ils s’organisent pour dénigrer ceux qui ont compris que dans ce domaine, « rien ne sert de courir, mais il faut partir au point ».

SG

About admin

Check Also

Il plaît sur le processus électoral de la Rdc

Qui l’eut cru ? C’est l’étonnement général. Jamais processus électoral n’avait mis les Congolais d’accord dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *