Minembwe, suspension ou abrogation ?

Le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshilombo,  a calmé le jeu dans le dosssier Minembwe. Mais, se demande-t-on, quelle est la nature de la décision prise au finish ? Existe-t-il une décision à ce sujet ? Cette décision ne concernerait-elle que la commune rurale de Minembwe ? Si oui, que deviennent les  trois cents communes rurales autres. Va-t-on simplement abroger le décret ? Que va-t-on proposer à la place ? Sans oublier que des tergiversations dans ce domaine d’organisation des entités territoriales de base,  va retarder, sinon renvoyer aux calendes grèques l’organisation des élections locales.

S’il faut saisir le Conseil d’Etat, qui va le faire ?  Au finish, quel est le problème qui sera résolu ? Une chose est vraie, on risque d’avoir pris beaucoup de peines pour resoudre un vrai faux problème. Car, la balkanisation qu’on veut prévenir en indexant Minembwe, peut venir de partout. La preuve, c’est que, la première expérience de balkanisation connu dans ce pays, notamment avec la sécession du Kasaï et du Katanga ne venait pas de Minembwe. Ce serait malheureux de faire de la question Minembwe, une grosse pomme de discorde voire une poudrière.

SK

About Diana Gikupa

Check Also

Il plaît sur le processus électoral de la Rdc

Qui l’eut cru ? C’est l’étonnement général. Jamais processus électoral n’avait mis les Congolais d’accord dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *