Message du Graal : les dissidents sommés de déguerpir, prêts à défier Fatshi

Quelle que soit la durée de la nuit, le jour finit toujours par se lever. Les dissidents du Message du Graal du Congo ont utilisé tous les moyens pour s’imposer dans une affaire où même les enfants de cinq ans savent qu’ils sont des usurpateurs. Ils ont mis des journalistes en prison et intimidé d’autres. Sans oublier la corruption pour garder une concession. Plus grave, il y a dedans, un Temple qu’ils détiennent sans en avoir ni titre ni qualité. Le pays a connu avec ce dossier, le plus grand scandale judiciaire du siècle. Pendant vingt ans, ils ont défié Joseph Kabila. Ils veulent maintenant défier Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi. A quoi rime ce développement ? Nous connaissons les joueurs et leur jeu. Dans la situation de celui qui a déjà été mordu par le serpent,  se méfie même du lézard. Et pourtant, dans le cas d’espèce, on a affaire à de vrais vautours. Impitoyables.

Le Tribunal de Grande Instance de la Gombe, sous le Rc 120.342  a, depuis le 23 avril 2021,  rendu un jugement qui retablit l’Asbl Message du Graal du Congo et son Président et Représentant Légal, Innocent Nda-Ngye Mpia, dans leur droit. La justice a décidé également le déguerpissement immédiat des imposteurs. Malheureusement, l’histoire se répète dana la mesure où les dissidents ont déployé leurs manœuvres habituelles pour bloquer l’exécution de ce jugement.

C’est l’occasion de se poser des questions sur l’origine de la puissance de ces individus pour ainsi narguer les autorités tant politiques que judiciaires de la Rdc. C’est très grave lorsqu’on sait avoir affaire avec une organisation internationale. On se souvient que plus d’une fois, le responsable du Message du Graal au niveau international, s’était adressé aux autorités congolaises pour leur demander de résoudre ce problème. Nous nous souvenons également de la lettre du président Joseph Kabila demandant à la justice de mettre fin à ce dossier qui discréditait tout un pays. C’était sans suite. Sans doute les imposteurs avaient tout bloqué. Cela ne doit pas continuer. Pour la petite histoire, Innocent Nda-Ngye a acquis cette concession sous la deuxième République. Kengo wa Dondo témoin. Responsable de Message du Graal, il permettra que l’Asbl érige son temple dans la concession. Tout se passait comme sur des roulettes. Les choses se gâteront lorsqu’au niveau international, un individu avait fait dissidence. Il est suivi par quelques Congolais. C’est leur droit. Mais ce qui choque, c’est que ces individus, usant de la force (il y avait même mort d’homme),  de trafic d’influence (se faisant passer pour des proches de Kabila) et surtout usant de  la corruption, ils ont occupé la concession jusqu’à ce jugement.

Ci-dessous le communiqué de l’Asbl.

   COMMUNIQUE

L’ASBL Message du Graal au Congo, par son Président Représentant Légal, Monsieur Innocent Nda-Ngye Mpia, au lendemain de l’investiture du gouvernement SAMA-LUKONDE Jean-Michel, tient à rassurer le Chef de l’Etat, Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO de son soutien pour sa vision de restaurer un véritable Etat de droit dans notre pays à travers la libération de l’appareil judiciaire, socle de la vraie démocratie.

Tient à feliciter également le Premier Ministre et les membres de son gouvernement que nous encourageons pour avoir adopté la vision du Chef de l’Etat par sa déclaration que je cite: « Notre priorité est celle de faire triompher le droit sur l’arbitraire, la prospérité sur la misère, la paix sur la guerre, la cohésion sur la division et la solidarité sur l’égoïsme », fin de citation.

Et enfin, à encourager la justice de notre pays qui s’affranchit de plus en plus, à continuer à dire le droit aussi en faveur des plus faibles comme des plus forts.

L’Asbl Message du Graal au Congo, par son Président Légal, Monsieur Innocent Nda-Ngye Mpia, profite de l’occasion pour solliciter auprès du Chef de l’Etat, Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et aupres du gouvernement SAMA-LUKONDE Jean-Michel, de bien vouloir accompagner la decision judiciaire de déguerpissement des occupants illégaux et de résoudre définitivement le problème de spoliation de sa concession dans laquelle elle a érigé le Temple du Message du Graal. Concession occupée, jusqu’à maintenant par des personnes sans titre ni qualité depuis plus de vingt ans, mettant dehors les ayant-droits.

La présence dans cette concession de ces spoliateurs soutenus par des malfaiteurs de tous ordres, donne une mauvaise image du Message du Graal et de notre pays.

En effet, le 23 avril 2021, un jugement du tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe, rendu sous RC 120.342, a donné raison à l’Asbl Message  du Graal au Congo dirigée par Monsieur Innocent NDA-NGYE Mpia, détenteur des titres fonciers authentiques, ordonnant le déguerpissement immédiat des spoliateurs. Face à cet état des choses, le droit de la force a encore raison de la force de droit en ce que des individus sans titre ni droit s’obstinent à bloquer l’exécution du jugement susvisé rendu au nom du peuple congolais et exécuté au nom du Chef de l’Etat, Magistrat Suprême, sous couvert du numéro RH.55 167

L’Asbl Message du Graal au Congo en appelle à la vigilance des animateurs de la justice, premier pilier de l’Etat de droit pour assurer l’exécution effective de la décision du Tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe ci-haut référencée.

Fait à Kinshasa, le 04/05/2021

Innocent Nda-Ngye Mpia

Président Représentant Légal

About Diana Gikupa

Check Also

Eve Bazaïba en quête d’un affrontement dans le vide

L’audio de l’honorable Lambert Mende, a donné des idées, parfois les plus superficielles, à une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *