23.5 C
Kinshasa

Lamuka, vers l’expérience de la dynamique de l’opposition

Sans aucun doute, le mandat que reçoit Fayulu est le dernier qui tourne. Après tout le monde va se retirer. Et Martin Fayulu restera le seul maître  à bord. Les derniers morceaux du puzzle qui pourront resister au choc, vivront leurs derniers jours jusqu’à quelques mois de 2023. Après, ce sera le sauve-qui-peut. Adolphe Muzito aura fait le mandat le plus long. Pour les observateurs avertis, on connaît le dernier cycle de cette présidence tournante de Lamuka. Car, s’il est facile d’éviter une séance de remise et reprise et de se faire représenter – se soustraire ainsi d’une belle occasion pour les leaders de Lamuka de projeter l’avenir – il sera difficile de donner la présidence à Katumbi (le prochain prétendant) en son absence. A moins que Fayulu se déplace et avec lui, tout le presidium, pour aller passer le bâton à Katumbi à Lubumbashi. Ou encore, que désormais, Muzito et Fayulu, se fassent  la passe entre « Mpangistanais ». A ce jour, cela saute aux yeux, Katumbi et Bemba n’ont plus le cœur à Lamuka. Martin Fayulu est donc allé pour une présidence à vie, faute de prétendants. C’est ce qui était arrivé avec la Dynamique de l’opposition. Il faut reconnaître que la dernière passation de pouvoir a été faite dans la douleur. Etonnant qu’après la controverse autour de certains points du communiqué final, Katumbi et Bemba n’aient pas été à la réunion du presidium. Un presidium devenu une chien-lieue, sans perspectives.

PG

- Advertisement -

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Articles récents

Message du Graal : les dissidents sommés de déguerpir, prêts à défier Fatshi

Quelle que soit la durée de la nuit, le jour finit toujours par se lever. Les dissidents du Message du Graal du...

Bemba au pouvoir avec Udps, Katumbi à Lamuka

Pour une tour de Babel, on assiste vraiment à i’une des plus étonnantes. Le Congo, d’une propriété de Léopold II, est devenu...

Ensemble Francis Kalombo revendique l’Union sacrée contre

Les politiciens ne sont pas attentifs aux germes de conflit. Quiconque avait suivi la sortie médiatique du porte-parole de Moïse Katumbi, devrait...

Union sacrée : le cycle de vie n’ira pas au-delà de 2022

Aussitôt après la sortie de l’équipe Sama Lukonde, certains députés nationaux sont montés au créneau pour dénoncer ce qu’ils appellent injustice. Sans...

Enjeux invisibles de Sama 1

Il est là le gouvernement Sama Lukonde. Comme on devrait s’y attendre, pour les militants de l’Union sacrée, la satisfaction est inconditionnelle....