Forêt Ndangye tueries derrière un mur de mensonge

Il y a quelques jours, un média en ligne relayé par une radio locale, faisait état d’actes d’enlèvement(pour la radio ) et la présence de Rwandais ( pour le media en ligne) des évènements  dont le  théâtre serait la forêt Ndangye bien connue des Kinois. Ce que  d’aucuns ignorent, c’est que, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. L’ignorer en voulant pointer d’un doigt accusateur M. Ndangye, voilà un vrai mur qui cache la vérité vraie Si cela, l’Etat de droit peut se souvenir de ce dossier qui aura été un scandale judiciaire, tant mieux. Qu’entend-on par Forêt Ndangye ? Il y a un mur à faire tomber pour que la vérité éclate, apparaisse toute nue. Mieux vaut la nudité de la vérité que celle du mensonge !  Innocent Ndangye, le patriote congolais qui avait eu l’heureuse idée de conserver cette forêt à la périphérie de Kinshasa a réagi à cette information capable non seulement de nuire,  mais aussi de prêter à confusion. Innocent Ndangye, dans un communiqué reçu dans notre rédaction, rappelle que la « forêt Ndangye » est un espace public où les Kinois s’adonnent notamment aux activités touristiques et agricoles. Tout, dans cet espace, se fait en plein-air sous la lumière du soleil et sous le regard des habitants des environs. Cependant, il y a plus d’une décennie, une partie de la forêt, jadis mise à la disposition de Message du Graal par Innocent Ndangye qui en est le représentant légal légitime. Mais depuis dix ans, une dissidence est intervenue dans cette Asbl au niveau international. Une partie des membres au Congo, avait jugé bon de suivre la dissidence internationale. Curieusement, on a assisté à une grande première dans le monde. Au lieu de mettre leurs baluchons sur la tête pour aller se trouver un abri ailleurs, les dissidents congolais se sont emparés du temple, de la partie de la forêt Ndangye qui abrite ce temple. Bref, ils se sont emparés de tout le patrimoine de l’Asbl congolaise. Même le reste de la forêt que Ndangye a récupérée de longue lutte. Et faisant feu de tout bois, les disside nts ne réculentdevant aucune manœuvre pour garder le statu-quo dans l’occupation illégale des biens de

cette Asbl congolaise. A ce jour, un mur insolite cassant ainsi la symphonie de la nature, a été élevé. Pourquoi ? Que cache-t-on derrière ce mur mal venu dans un espace donné à voir. S’il ya à chercher l’origine des allégations de certains, il faut peut-être aller chercher derrière ce mur de la conspiration( ?). Ci-dessous le communiqué de presse de Innocent Ndangye.

COMMUNIQUE DE PRSSE

J’ai suivi avec étonnement une vidéo qui circule depuis quelques jours dans les réseaux sociaux , vidéo produite et diffusée  par la chaîne YouTube dénommée www.sangoyacongo.com.

Dans cette vidéo, je suis accusé par un membre du Parlement-debout d’héberger des Rwandais dans ma concession dite  Zamba ya NDANGYE tout en me menaçant de m’arrêter et de faire une expédition punitive dans cette concession.

Je rappelle  que ce n’est pas pour la première fois qu’une telle accusation soit portée contre ma personne et curieusement,  c’est toujours quand le pouvoir change des mains.

Je ne me sens pas personnellement concerné par ces accusations parce-que ma concession ne sert qu’aux activités agropastorales et touristiques ; cadre ouvert à tout  le monde et sécurisé par la Police Nationale congolaise.

Néanmoins , une partie de ma concession est illégalement occupée depuis près de 20 ans par des rebelles à l’Asbl Message du Graal au Congo  dont je suis Président et Représentant Légal.

Cette partie dont je n’ai pas le contrôle, mérite effectivement une attention particulière de l’autorité dans le souci de savoir exactement ce qui s’y passe. Quant à l’accusation gratuite qui porte atteinte à ma personne, je me  réserve le droit de porter plainte pour diffamation. Fait à Kinshasa le 13/01/2021

Innocent NDA-NGYE

About Diana Gikupa

Check Also

Enjeux invisibles de Sama 1

Il est là le gouvernement Sama Lukonde. Comme on devrait s’y attendre, pour les militants …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *