Fatshi au secours… cri d’ d’un vieux collaborateur de E. Tshisekedi

Il s’appelle Innocent Nga-Ngye. Son nom est lié à une forêt qu’il choisi de protéger dans la périphérie de Kinshasa. Il ne demande aucune faveur, mais droit. En vrai visionnaire, au moment où la conservation de la nature n’était pas une préoccupation mondiale, comme aujourd’hui, et pendant que les forêts autour de Kinshasa laissaient la place au béton, Innocent Nda-Ngye, en 1965, achetait la concession appelée par les Kinois « Zamba ya Nda-Ngye ». Lorsqu’il apporte en Rdc le Message du Graal, il offre sous conditions, une partie de la concession à l’Asbl, afin d’y ériger un lieu de prière. Depuis vingt ans, il est malmené, malgré son âge par une bande de jeunes gens dont le privilège est d’appartenir au monde de la justice. Ainsi donc, dans ce pays, on assiste à une grande première. Les individus exclus qui quittent l’Asbl, s’emparent du temple et de tous les biens en usant des voies de fait. La maison mère en Autriche a beau intercéder auprès des autorités nationales, en vain. Croyant au principe de l’État de droit, leitmotiv du discours de Félix-Antoine Tshilombo, le président, Représentant légal de l’Asbl, Message du Graal au Congo, est allé en justice. Le Tribunal de Grande Instance de la Gombe lui a donné raison et ordonné le déguerpissent immédiat. Très vite, l’opinion avait crié « vive l’Etat de droit ». Helas, la magouille judiciaire a la peau dure. Sur un étonnant coup de passe-passe, le vent a tourné en faveur des dissidents. Preuve que les manœuvres judiciaires ont été tissées jusqu’à amener le procès à Kalamu où, apparemment, les dissidents avaient un terrain fertile. N’en pouvant plus, car tous les ministres de la Justice ont reconnu les droits de Nda-Ngye, et sur la concession et sur l’Asbl, il a choisi cette fois, sans renoncer aux voies judiciaires,  d’en appeler au Chef de l’Etat en sa qualité de magistrat suprême. C’était la raison de son point de presse de vendredi. Prenant la parole avant de laisser parler ses avocats conseil, innocent Nda-Ngye a évoqué le message de Abd-Ru-Shin dans la Lumière de la Vérité, Message du Graal, extrait tiré de la conférence : « Pour vous guider», tome 1, p.9 :

« Le Bandeau tombe, et la foi devient conviction. Ce n’est que dans la conviction que se trouve la délivrance et la redemption ».

Faisant l’économie de sa rencontre avec la presse ; le président, Représentant légal de l’Asbl a lancé, citant Willy Brandt : « celui qui laisse se prolonger une injustice, ouvre la voie à la suivante». Et de rappeler les faits : « Il y a exactement quatre mois, jour pour jour, que je suis revenu sur cet extrait, lors de mon dernier point de presse tenu le 5 juin dernier dans ce même cadre, pour alerter l’opinion nationale et internationale sur ce que nous décrions à nouveau ce jour ». Après ce court rappel ; il a donné la parole à ses collaborateurs pour revenir après pour  la conclusion.

Avant tout, il avait tenu à souligner ceci « …, je résume mes souhaits en deux valeurs : la vérité sur l’originalité de l’Asbl Message du Graal au Congo dont je suis l’unique Président et représentant légal ». Une vérité aussi claire que l’eau de roche.

Le premier collaborateur à prendre la parole a souligné qu’ : « Il est exceptionnel de prendre part à l’actuel  événement d’expression larmoyante d’un maltraité de la République,d’un défavorisé de la justice, d’un homme aux droits patrimoniaux et extraterritoriaux, objet d’un piétinement outrecuidant de la part de quelques hommes avides de gloriole et de terres,… ». Et l’orateur a dénoncé le favoritisme, arme de combat de ces hors-la-loi en connivence avec   quelques politiciens et  magistrats.

Continuant à éclairer l’opinion sur le dossier de Innocent Nda-Ngye, l’orateur a renchéri en  présentant cet homme: Innocent Nda-Ngye.

« Scientifique congolais de la première fournée heure. Après  son diplôme en économie, il a longtemps été conseiller économique à la présidence de la République ». Selon l’orateur, Nda-Ngye a occupé d’autres fonctions dans l’administration aux côtés ou encore sous la direction de celui qui deviendra plus tard, opposant au régime Mobutu, nous citons, Etienne Tshisekedi.

Cela traduit, a-t-il poursuivi, la dimension  historique de l’homme.  Il s’est indigné de voir cet homme être maltraité, de dépossédé, abandonné par le pays qu’il a honnêtement servi.

L’orateur a rappelé que Nda-Ngye a initié le Message du Graal au Congo. En plus, il a cédé une partie de la concession à l’Asbl pour y ériger un temple et ses annexes.

«Nous sommes en 1988,  23 ans  âpres l’acquisition régulière de ladite concession par Monsieur Nda-Ngye Mpia  innocent et 4 ans, après que, sans concurrent réel ni moindre opposition » sur cette   acquisition, a-t-il précisé. Et d’ajouter que «  l’ordonnance présidentielle numéro 84-167 du 7 août 1984 ». Et de regretter le fait que certains membres de l’Asbl, le groupe  de l’ancien Vice-Président aient commencé  à secouer l’Asbl au cours  des années 90, jusqu’à ce que, exclus pour des problèmes comportementaux, ce groupe suive le courant de  la dissidence internationale menée  en Autriche. L’avocat conseil de  l’Asbl est actuellement à la tête des exclus dissidents. 

Non content de s’emparer seulement des biens de l’Asbl,  lors  de leur Assemblée  générale pirate du 21 mai 2000, sous prétexte que Nda-Ngye avait servi l’ancien régime, ils trouveront des complices dans la sphère décisionnelle pour s’approprier  

une large partie de la concession  « zamba ya Nda-Ngye » a dit l’orateur avant d’ajouter :  

« La honte fut à son comble lors de la reconnaissance de ce groupe par Monsieur Minsayi Bouka, ancien Ministre de la Justice et Garde des Sceaux  alors membre  actif de la dissidence, à travers son arrêté numéro 0185CABMINJ2007 du 1er septembre 2007, tablant sur des procès-verbaux de l’Assemblée générale extraordinaire convoquée et présidée par des imposteurs et  marginaux.

Fort heureusement,  le plaisir fut pour la vérité de hanter d’autres ministres de la justice plus impartiaux.

Il s’agit de son excellence Mutombo Bakafwa  Nsenda qui, à travers son arrêté numéro 027CABMINJet DH2008 du 19 juin 2008 abrogea l’arrêté injuste de son prédécesseur et par son autre arrêté  numéro 028CABMINJet DH2008 reconnut Monsieur Nda-Ngye Innocent comme Représentant légal et son ASBL comme l’originelle.

Il s’agit également de leurs Excellences Thambwe Mwamba, Mumba Matipa Wivine et Tunda ya Kasende, pour ne citer que ces trois derniers qui, par arrêté ou courrier, disposèrent respectivement qu’ au regard des éléments au dossier au niveau du Ministère de la justice, seul Monsieur Nda-Ngye Innocent est reconnu comme Président et Représentant Légal de l’Asbl Message du Graal au Congo, a indiqué l’orateur.

Sans ignorer les nombreuses correspondances du Parquet Général de la République dont la position est demeurée constante et qui ne s’était pas fait prier pour demander à l’ancien avocat et chef des exclus dissidents, par sa correspondance référencée 5005D02315079PGRKAT2009, nous citons : « par respect pour la profession à laquelle vous appartenez et compte tenu de la flagrance des faits, des troubles et du scandale que vous causez dans l’opinion, de libérer volontairement les lieux que vous occupez illégalement , d’y cesser l’infraction d’occupation illicite des terrains sur lesquels vous ne détenez aucun titre et de m’épargner le recours à toutes mesures fortes ». L’orateur s’étonne :

« Hélas ! Toute la riche pertinence de ses actes administratifs et judiciaires n’a pas pu trouver bons entendeurs chez des indésirables magistrats disséminés dans l’appareil judiciaire congolais et hostiles à la visions de l’État de droit prônée par son Excellence Monsieur le Président de la République, , Chef de l’État ».

Entre dans le cadre de la résistance à l’État de droit. L’orateur a évoqué le cas  du jugement rendu sous le RCA 37.081, alors que les conditions de droit sous  tendaient le contraire.

Sous la RC 32051/120400/12.342  devant le tribunal de Grande Instance de Kinshasa /Kalamu, malgré ,l’existence au dossier de la liasse des arrêtés ministériels au profit de Monsieur Nda-Ngye Mpia. Comme bonus à l’injustice, ces magistrats refuseront la médiatisation du procès  à une presse pourtant détentrice d’autorisation, a-t-il regretté. Il explique :

« Ainsi, sonne l’heure de la grande réplique où , nous sollicitons la protection des institution de la République face à ces malfaisants , et nous déclarons notre engagement à prendre à partie dans les meilleurs délais, tous les juges coupables du déni de justice par la banalisation de la qualité de Représentant légal de Monsieur Nda-Ngye Mpia Innocent » telle que lui reconnue par les arrêtés ministériels. Enfin,a-t-il annoncé :

« Dans  les meilleurs délais, l’Asbl Message du Graal va adresser au Chef de l’État un courrier  farci des noms  de tous les magistrats des Cours et Tribunaux de Kinshasa et de l’Ituri, mouillés dans ce dossier et vidant le principe de l’État de droit de toute sa substance ».

« Au  chef de l’État  et magistrat suprême, nous nous disons non assoiffés de faveurs, mais en honnête quête de justice. Justice , cheval de bataille de son père Étienne Tshisekedi Wa Mulumba, contemporain et rigoureux  chef du Représentant  légal :

puisse-t-il par son cabinet, faire étudier le dossier et nous inviter pour de plus amples renseignements, afin de tirer les meilleures conséquences sur l’appareil judiciaire laissant à désirer

A l’ opinion et aux journalistes ici présents, de faire du matraquage sur ce dossier et sur bien d’autres afin de perturber les spoliateurs et autres ennemis du principe de l’État de droit, seul véritable patrimoine commun de tous les Congolais », a-t-il conclu.PG

About Diana Gikupa

Check Also

Il plaît sur le processus électoral de la Rdc

Qui l’eut cru ? C’est l’étonnement général. Jamais processus électoral n’avait mis les Congolais d’accord dans …

2 comments

  1. Hippolyte N'sung-Nza MUYINGI

    Justice sera faite car les Temps l’exigent! Les mensonges prennent l’ascensseur…mais la Verite l’escalier.

  2. C’est plus qu’une grande honte a la Justice RDC!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *