Eteni Longondo, à quand la prison ?

Le ministre de la Santé, Eteni Longondo, est accusé de malversation financière. On peut même dire qu’il y a clameur publique. Mais, Eteni Longondo, par rapport à son prédecesseur, a beaucoup de chance. Seul son directeur de cabinet est provisoirement aux arrpets. La demande des poursuites adressée à l’Asssemblée nationale, ne semble pas  une priorité. Peut-être que la chambre basse se dit, à quoi bon continuer à autoriser des poursuites lorsque John Ntumba, par exemple,  dont l’autorisation de poursuites  avait accordée, est encore libre. Avant Eteni Longondo, le ministre Oly Ilunga

 qui était  

 accusé de mêmes faits dans la gestion de de la maladie à virus Ebola,  bien qu’il ait démontré que si la malversation avait eu lieu, c’était le fait de son conseiller financier, il a été condamné. Le directeur de cabinet de Longondo va-t-il servir d’agneau expiatoire pour son ministre ? Que vont dire les  chercheurs de jurisprudence ? Comme quoi, les juges ont leurs raisons que le droit ignore.

SKK

About Diana Gikupa

Check Also

Affaire Message du Graal contre ses dissidents

La justice s’embrouille toujours On croyait que Monsieur NDA-NGYE, Représentant légal du Message du Graal …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *