Dossier Message du Graal & nbsp;:Le TGI/Kalamu sur le procès de la rupture

Le TGI/Kalamu sur le procès de la rupture

Peut-on espérer sur un renouveau judiciaire en Rdc ? Beaucoup n’y croient plus tellement que, même au sommet de l’Etat, on s’interdit d’applaudir les exploits ( ?) de certains juges. Aussitôt sorti du Conseil judiciaire où la politique embrigadait le vrai droit, on est tombé dans d’autres travers. C’est pourquoi, Laurent-Désiré Kabila sera choqué par la justice qui opprimait les plus faibles qu’elle devrait protéger. Il révoquera 350 magistrats. Le mal est resté profond. Pour sa part, Joseph Kabila mettra l’accent sur la qualité des magistrats et surtout sur le renouvellement du personnel judiciaire. Il fera engager 2000 jeunes magistrats, croyant résoudre le problème en injectant du sang neuf. On n’est pas sorti de l’auberge. Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo lui, met son mandat sous le label de l’Etat de droit. Tout se joue dans le quotidien à travers les procès. Le procès qui oppose l’Asbl Message du Graal au Congo dirigée par Monsieur Innocent NDA-NGYE MPIA aux exclus dissidents est l’exemple type de la manipulation du droit. Une maffia à ciel ouvert. Qu’en est-il ? Innocent Nda-Ngye acquiert la concession connue sous le nom de « Zamba Nda-Ngye. Bien connue à Kinshasa. Nous sommes en 1965. Lorsqu’il devient Représentant légal du Message du Graal, il décide de mettre à disposition, sous réserve, une partie de sa concession à l’Asbl afin d’y ériger un Temple et autres annexes. Cela mettait fin au calvaire de l’Asbl obligée de louer les lieux de culte. Tout ira bien jusqu’au jour où, au niveau du siège international, un membre décidera de voler de ses propres ailes en quittant la maison mère. Au niveau de la Rdc, le groupe de Palankoy ; Odio et autres, décideront de suivre la dissidence. Ce qui était leur droit. Mais, ils décideront de prendre pour eux le patrimoine de l’Asbl. Il s’en était suivi des troubles et mort d’hommes. Homme de paix, Innocent Nda-Ngye se retirera en laissant l’affaire entre les mains des autorités tant politiques qu’administratives. A tous les niveaux, il avait été donné raison au vrai Représentant légal qu’est Innocent Nda-Ngye. Curieusement, les dissidents continuaient à narguer tout le monde avec une étonnante arrogance, comme savent le faire les maffieux. Le responsable mondial de l’Asbl a plus d’une fois écrit aux autorités du Congo pour leur demander de résoudre ce problème en faveur du vrai Représentant légal de l’Asbl. Et le Chef de l’Etat, faisant suite à la demande pressante du siège mondial du Message du Graal, avait écrit sans suite au procureur du TGI/Gombe. On ne sait pas d’où ces exclus dissidents puisent la puissance jusqu’à imposer leur loi aux autorités du pays.

Près de deux décennies après, Innocent Nda-Ngye a choisi la voie de la justice. C’est ici que le comportement des dissidents se dévoile, les montrant au grand jour comme des champions de la manipulation. Parmi eux, des hommes de droit qui jouent avec le droit comme dans un jeu de cache-cache en utilisant leurs relations au sein de la magistrature. Comme, après plusieurs manœuvres, les exclus dissidents ne pouvaient que se trouver à découvert, ils ne savent plus dans quel dilatoire se cacher. Le procès qui a eu lieu au TGI/Gombe les a condamnés au déguerpissement immédiat. Les exclus dissidents demanderont la reprise du procès avant de refuser de plaider pour récuser la composition et finalement changer de juridiction. Ils iront  du TGI/Gombe au TGI/Kalamu. On pensait qu’ils iraient à cette juridiction choisie par eux, en chantant. Que non ! Ils iront pour contester le jugement rendu à la Gombe. L’argument avancé, c’est qu’on aurait décidé de déguerpir le chef des exclus dissidents à une adresse qui n’est pas la sienne. On dirait qu’on était allé déguerpir les dissidents de la résidence de leur chef à Ma campagne.  Arguant que lui,  il habiterait à Ma campagne, il dira que le tribunal se serait adressé à une adresse qui n’est pas la sienne; Une manœuvre pour tout reprendre à zéro. En panne de stratégies, il insistera pour que le tribunal puisse faire une descente à Ma campagne. Quelle manœuvre ! C’est comme si on pouvait aller déguerpir Mr Palankoy de sa résidence. Ce dont on l’accuse, c’est d’occuper sans titre ni qualité, le siège d’une ASBL dont un temple. Et la composition à leur propre demande, organisera la descente sur terrain au site du Message du Graal. C’est là que Palankoy a un bureau, le temple qu’il utilise en vrai usurpateur. Il doit donc mettre son baluchon sur la tête, sinon sur le dos comme un vrai Wong et vider les lieux. Il y a un temps pour tout. Un temps pour se faufiler entre les mailles de la loi et un temps pour payer ses crimes. Les dissidents disent à qui veut les entendre, qu’ils avaient tenu une assemblée générale et qu’ils auraient fait partir Innocent Nda-Ngye du Message du Graal. Comme cela, ils pensaient s’en débarrasser définitivement.  Même dans une comédie, les choses ne passeraient pas comme cela. Cette fois, en cas de tergiversation, recours sera encore une fois fait à la maison mère afin de ressortir le caractère illégal de l’occupation de la concession par la bande à Palankoy. En son temps, la Ministre MUMBA Matipa avait été saisie en date du 23 octobre 2014 par le Représentant International du Message du Graal au sujet de la clarification quant aux responsabilités au sein du Mouvement du Graal sur le plan International ainsi qu’en RDC , à la suite de la visite au Siège International d’un délégué du Ministère de la Justice en mission en Autriche pour  rencontrer Monsieur Siegfried Bernhardt et le responsable de la dissidence international Monsieur Jugen Sprick. En guise de clarification, Monsieur BERNHARDT, responsable du Mouvement International trouvé au siège sis Grals-Verwaltung Vomperberg, Tyrol, Autriche, a précisé que Monsieur Innocent NDA-NGYE MPIA est le seul fondé des pouvoir de la Grals-Verwaltung Vomperberg » et de « International Grals-bewegung » reconnu pour la Direction des activités du Graal en République Démocratique du Congo. Car, ce serait une perte de temps que de chercher à savoir qui de Ambongo ou d’un autre quidam représenterait Vatican pendant qu’il suffit de poser la question au Pape.

Il nous revient que le même démon s’agiterait et ferait pression sur les juges de Kalamu afin que les exclus dissidents perpétuent leur occupation de la concession sans qualité ni titre.

PG

About Diana Gikupa

Check Also

Affaire Message du Graal contre ses dissidents

La justice s’embrouille toujours On croyait que Monsieur NDA-NGYE, Représentant légal du Message du Graal …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *