23.4 C
Kinshasa

Affaire Minembwe, attention à la passion

Pour beaucoup de prétendus analystes politiques, c’est la sortie du coma. Et avec, Minembwe commencerait à exister. La raison de la passion est difficile à définir. Il y aurait crainte que de la commune rurale, Minembwe devienne un territoire demain pour devenir province et un pays, le surlendemain. Ce serait la balkanisation. Pourquoi, de 26 communes rurales créées dans le cadre de la décentralisation, seule Minembwe constituerait un danger ? Tout simplement parce que la commune est habitée en grande majorité, par les Banyamulenge. Pour beaucoup de Congolais, les Banyamulenge ne seraient pas des Congolais. C’est le hic ! C’est le vrai problème que l’on ne veut pas poser clairement. Pourquoi ne va-t-on pas droit au but ? C’est simple que personne ne veut prendre cette responsabilité. Car, on est en face d’une attitude lourde des conséquences. Mais,  on veut que le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshilombo, mette ce manteau de président de la République, non seulement xénophobe, mais aussi et surtout,  qui fait des apatrides.

Comment expliquer cette mémoire courte de la part de certains Congolais ? Hier, la question Banyamulenge avait fait couler beaucoup d’encre et de salive, notamment à la Conférence nationale souveraine, notamment avec la « Commission Vangu ». Il fallait attendre le Dialogue inter Congolais pour que cette question, après des joutes oratoires parfois sans concession, trouve une issue. La Constitution de 2006 est claire : « Est Congolais, tout individu, toute nationalité, tout groupe ethnique dont un des ancêtres se trouvait sur le territoire congolais à l’indépendance ». Estimer qu’un groupe de Congolais ne mériterait pas une commune rurale, parce qu’il y aurait crainte de balkanisation, c’est reconnaître, à tort,  que le sol et le sous-sol condolais appartiendraient à ceux qui y habitent. Et, c’est affirmer que ces derniers peuvent faire de ce sol ce qu’ils veulent. Au lieu de demander au Chef de l’Etat d’annuler le décret créant la commune rurale de Minembwe, pourquoi ne pas lui demander de retirer aux Banyamulenge la nationalité congolaise. Allez jusqu’au bout de la logique.

PG   

- Advertisement -

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Articles récents

Lamuka, vers l’expérience de la dynamique de l’opposition

Sans aucun doute, le mandat que reçoit Fayulu est le dernier qui tourne. Après tout le monde va se retirer. Et Martin...

Quand Kabuya s’agite sans cause

Les membres de différents partis politiques ont le droit d’afficher leurs ambitions politiques pour demain. A l’Udps, outre la boutade selon laquelle...

Minembwe, suspension ou abrogation ?

Le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshilombo,  a calmé le jeu dans le dosssier Minembwe. Mais, se demande-t-on, quelle est la nature de...

Dossier Minembwe : Fatshi écoute la rue

Décision émotive ou simple façon de balmer la tempête ? La réaction du Chef de l’Etat dépend de ce qu’on attend de lui....

Félix-Antoine Tshilombo promet de s’installer à Goma

En séjour au Nord-Kivu, le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshilombo, a terminé son séjour nord-kivutien par une adresse à la population de...