500 jeeps aux députés, un cadeau empoisonné

Que croyait Christopha Kodia Pwanga ? Que remettre 500 jeeps aux députés passerait inaperçu ? Il faut être dans l’ivresse du lait, justement comme Mboso, pour le croire. La tentative d’explication est elle aussi maladroite qu’imprudente. Vouloir dire à l’opinion qu’il s’agirait d’une pratique courante, relève d’un mensonge. Ce qui traduit un dégré d’immoralité incroyable. On peut faire remonter la tradition au parlement de la transition avec Olivier Kamitatu pour terminer avec Thomas Luhaka. Les véhicules reçus avaient fait objet de négociations préalables. Beaucoup de députés n’y avaient pas souscrit soit parce que le modèle ou la marque, choisi ne leur plaisait pas, soit ils ne voulaient pas rouler dans ce qui ressemblait à un maillot, soit ils n’étaient pas dans le besoin. Ceux qui y avaient souscrit devraient consentir un paiement mensuel à la banque qui avait garanti le paiement de ces véhicules. La démarche était simple et classique. On avait choisi  est accepté un concessionnaire. Après, on avait choisi une banque qui avait accepté de préfinancer. Cette démarche a été la même dans toutes les législatures. C’est pour la première fois que les députés apprennent la dotation à chacun d’eux d’une jeep dont 250 seraient déjà au port de Boma et les 250 autres  seraient à livrer à moins d’un mois. Un crédit ? Quel est le coût d’une jeep ? Le paiement se fera comment ? Est-ce encore par vision, au nom de l’Union sacrée, que tous les 500 députés ont accepté le crédit qu’ils n’avaient pas sollicité ? Mentez, mentez, …

Les députés consciencieux se décideront après moult réflexions. Car, il s’agit bien d’un cadeau empoisonné, à moins de nous démontrer qu’en ce moment de pandémie, on aurait plus besoin de la mobilité des députés que celle du personnel soignant, qu’on aurait plus besoin de véhiculer les députés que d’acheter des ambulances. Les Congolais s’en souviendront. Certainement ! Et ceci intervient au moment où les propagandistes djaleloïstes nous rabâchent les oreilles avec l’utilisation de la carte visa, un mode moderne de paiement. Si les 500 jeeps ne relèvent pas de la corruption, qu’on nous dise c’est quoi. Ce généreux ( ?) don répond à quel besoin urgent ?

LL

About Diana Gikupa

Check Also

Il plaît sur le processus électoral de la Rdc

Qui l’eut cru ? C’est l’étonnement général. Jamais processus électoral n’avait mis les Congolais d’accord dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *